Documents pour «Mémoire»

Cuba, l’art de l’attente

De Eduardo Lamora

1h20min28

Trente ans après en être parti, Eduardo Lamora retourne à Central Guatemala, son village natal à Cuba, où le temps semble s'être arrêté depuis la fermeture de l'usine de sucre, l'ancien poumon économique local. Qu'est-il advenu de cette grande utopie de la société sans classes qu'était la Révolution, à l'heure où se profile la disparition de Fidel Castro ? État des lieux à travers le portrait d'une famille ; si les vieux, comme son père, chantent encore la gloire de 'Papa', les autres disent leurs difficultés, leurs frustrations, leurs désillusions, mais aussi leurs ruses pour grignoter quelques espaces de liberté.

Mémoires d’une famille cubaine

De Yan Vega

17min58

Un film conçu à partir de l’album de photos d’une famille cubaine, dont le destin se confond avec l’Histoire, de la Révolution à nos jours.

Quand Franco est mort, nous avions 30 ans

De Gustavo Cortès Bueno

53min19

Franco est mort le 20 novembre 1975, après quarante ans de dictature en Espagne. C'était il y a trente ans. Comment expliquer qu'en quarante ans de règne, Franco n'ait connu aucune contestation qui ait pu menacer son pouvoir ? Trente ans après la mort du Caudillo, que reste-t-il du franquisme dans l’Espagne actuelle ? La question est grave et elle suscite des polémiques, pour beaucoup il est encore trop tôt pour la poser… Signe que l’ombre du dictateur plane toujours sur l’Espagne contemporaine. Mais n'est-il pas temps de donner la parole aux témoins du franquisme pour ne pas laisser une part de l'histoire espagnole tomber dans l'oubli ? A travers ce film, le réalisateur revendique le droit de se réapproprier son passé, de questionner la mémoire collective, et surtout d’en débattre publiquement.

Les figuiers de Barbarie ont-ils une âme ?

Rachel Mizrahi

1h11min09

"Chaque fois que vous voyez un cactus, vous pouvez être sûr qu'il y avait un village". En Palestine, des Arabes qui ont fui leurs habitations après les guerres de 1948 et 1967 reviennent sur leurs terres et racontent les circonstances de leur départ, montrant leurs anciens lieux de vie. D'autres témoignent de leur acharnement à rester envers et contre tout, telle cette vieille femme qui explique pourquoi elle a refusé l'argent qui lui avait été proposé.

J’avais oublié

De Nicolas Ribowski

51min49

« Avec mon frère et ma sœur nous avons rejoint la maison des Eclaireurs Israélites de France à Moissac. Là-bas, on a sauvé ma vie et mon âme ». Durant la guerre, Shatta et Bouli ont dirigé une maison-refuge pour les enfants juifs de France. Ils ont constitué et organisé, pendant cette trouble et dangereuse période, un des réseaux les plus extraordinaires de sauvetage d’enfants. Dans un magnifique ouvrage intitulé « Morts ou Juifs », Catherine Lewertowski retrace cette fantastique aventure. Ce livre a été le déclencheur de mon envie de faire un film autour de la maison de Moissac et de mon enfance ; Catherine Lewertowski sera mon « guide historique » dans cette démarche. Ce documentaire retracera, à travers ma petite histoire, la grande Histoire de la maison de Moissac ainsi que le destin de Shatta et Bouli Simon. Ce film sera mon cheminement vers le passé, à la recherche de mes souvenirs et en reconstruction d’une certaine mémoire collective en l’hommage à Shatta et Bouli Simon.

Carnet de naufrage

De Claudine Bourbigot

52min35

1934, une révolte éclate au pénitencier pour enfants de Belle-Île en mer ; si durement réprimée que l’opinion s’en émeut. Jacques Prévert et Marcel Carné, en s’emparant de ce fait divers, ignorent que “La fleur de l’âge” deviendra l’une des fictions mythiques de l’histoire du cinéma.

Yamana, retour en Patagonie

De Fabrice Marquat

1h17min25

D’où nous vient le désir d’ailleurs, de voyages et d’aventures ? Durant un voyage à moto et en solitaire de six mois en Patagonie, le réalisateur narrateur de Yamana va fouiller son propre vécu familial, et partir à la rencontre et à l’écoute de femmes et d’hommes qui ont décidé de tout quitter, au début du siècle ou plus récemment, pour succomber aux sirènes du mythe patagon. Ils sont Belges, Allemands, Canadiens, Français, Croates, Argentins ou Chiliens et tous vivent la Patagonie à leur façon, entre fascination et désillusion. Toujours dans l’isolement. Avec sa trame narrative en forme de carnet de route intimiste, Yamana est avant tout un regard sensible posé sur l’autre et son parcours, une écoute attentive en quête de réponses.