Documents pour «Mémoire»

Libération Liberation / L'Histoire du peuple juif au XXème siècle (Vol.4)

De Arnold Schwartzman

1h39min40

Libération raconte la bataille livrée sur les deux fronts pendant la deuxième guerre mondiale à travers la campagne alliée pour libérer l’Europe et arrêter le génocide d’Hitler contre les juifs et les tziganes. Le film rassemble des images vidéos, des enregistrements radio, et de la musique d’époque du monde entier. Le film est ponctué d’histoires touchantes des Juifs d’Europe, des histoires tragiques, de courage, de résistance et de survie.Libération commence en 1942, alors qu’Adolf Hitler est au sommet de son hégémonie, et que les alliés commencent à envisager une attaque pour libérer l’Europe. Le film nous entraîne dans les coulisses des stratégies politiques pour mieux comprendre la préparation du débarquement – des États-Unis à la Grande-Bretagne en passant par Moscou, Washington, et Paris occupé, de Churchill à Roosevelt, de Staline à De Gaulle. Le film met en perspective une certaine réflexion politique avec la réalité des camps qui, tandis que Hitler perdait la guerre, continuaient de fonctionner et de s’étendre.Commenté par Ben Kingsley, Patrick Stewart et Whoopi Goldberg, Libération a reçu plusieurs prix notamment à Berlin et à Deauville.   Ce film est issu de la collection "Les films du Centre Simon Wiesenthal"

Nos années 60, les mythologiques

De Patrick Cabouat

1h21min27

Quand s’ouvrent les années soixante, la paix des clochers, l’ordre des champs, la civilisation paysanne qu’on avait cru immuables, vivent leurs derniers moments. Cette rupture qui nous coupe à jamais du passé emporte la France dans la mue la plus rapide et la plus lourde de conséquences de son Histoire. Les millions d’enfants du baby-boom remplissent les écoles, les lycées et bientôt les universités. Leurs parents découvrent le bien vivre, achètent à foison des voitures, encombrent des routes tout justes ouvertes. En ce temps-là, seuls deux Français sont connus dans le monde entier : De Gaulle et Bardot. Arrivé au pouvoir sur les épaules des militaires, le général au grand nez avait poussé dehors, d’une chiquenaude, une IVe République déconsidérée que les Français avaient vu disparaître sans regret. Dans un même mouvement, il avait sorti la France du bourbier de la guerre d’Algérie et mis un terme à son histoire impériale et coloniale. Quelques saisons plus tard, la génération du « consomme et tais-toi » présumée politiquement assoupie avait pris le mors aux dents. Le quartier latin s’était enflammé. Les copains étaient devenus camarades. On le sait, tous les hommes rêvent, mais pas de la même façon. Entre le rêve libertaire de cette génération, et les rêves de grandeur d’un De Gaulle, inéluctable était le carambolage. Blessé à mort, le général s’était retiré, consacrant le divorce entre lui, son temps et une jeunesse qui n’avait plus vu dans le vieil homme que le poids de l’âge sans celui de l’histoire. Moins de dix ans s’étaient écoulés depuis l’ouverture de la décennie. Eclats et flamboyance, moments uniques et petits riens, passion et sang, c’est dans cette courte parenthèse que s’est fondée le mythe d’une autre Belle époque à jamais imprimée dans la mémoire des Français.   Après 1945, France année zéro, après Le roman des années 50 diffusé l’année dernière, Alain Moreau et Patrick Cabouat poursuivent avec Nos années soixante, les mythologiques, la collection que France 2 consacre au décryptage de la France de cette fin de siècle.

France, le roman des années 50

De Patrick Cabouat

1h30min21

« Le corps bouleversé de la France », c’est sur ce constat de De Gaulle que 1946 inaugure les années 50 et avec elles la cérémonie des adieux à la France d’autrefois. Deuil de la terre : un français sur quatre est paysan et elle ne peut désormais plus pourvoir à tous ceux qui vivent dessus. Deuil de la grandeur : la France n’est plus une grande puissance et son empire colonial se délite. Le vide laissé par le départ surprise du libérateur mythique a déclenché la course à l’abîme du régime parlementaire : la Quatrième République en mourra. Tout est à reconstruire et à réinventer. Le pays tout entier s’y attelle. Décennie mythologique, les années 50 vont voir se réaliser les mutations sociales, culturelles et politiques les plus spectaculaires, voire les plus douloureuses de son histoire. Révélations, portraits, anecdotes, faits-divers, journaux, films, chansons, livres de ces temps particuliers racontent au plus près cette histoire d’une France si lointaine et pourtant si proche où il n’est pas impossible que les français aient été heureux.

Fusillés pour l'exemple

De Patrick Cabouat

52min49

550 soldats français furent fusillés par l’armée française pendant la première Guerre mondiale. Ces exécutions « pour l’exemple », décidées par la justice militaire, devaient imposer une discipline de fer dans les tranchées. Ce film est le fruit de la première enquête exhaustive sur cette zone d’ombre de l’histoire officielle. Illustré par les dessins de Jacques Tardi et des séquences d’archives inédites, il retrace l’histoire dramatique de ces soldats, de leur condamnation, de leur exécution, et enfin de leur réhabilitation.

Broken flowers

De Jim Jarmusch

1h41min22

Célibataire endurci, Don Johnston vient d'être quitté par Sherry, sa dernière conquête. Alors qu'il se résigne une nouvelle fois à vivre seul, il reçoit une lettre anonyme dans laquelle une des anciennes petites amies lui apprend qu'il est le père d'un enfant de 19 ans, et que celui-ci est peut-être parti à sa recherche. Sous les conseils de son meilleur ami Winston, détective amateur, il décide de mener l'enquête afin d'éclaircir ce mystère. Malgré son tempérament casanier, le sédentaire Don se lance alors dans un long périple, au cours duquel il retrouve quatre de ses anciennes amours. A travers ces visites-surprises, Don se retrouve confronté à son passé, et, du même coup, à son présent.

Demain le monde changera

Anna Steinbach

59min36

J'ai été élevée dans un pays qui n'existe plus, la RDA, la République Démocratique Allemande. En 1989, j'ai quitté mon pays peu avant la chute du mur. Tout au long de mon enfance, j'ai dessiné. Certains de mes dessins ont été retenus dans le concours international des dessins d'enfants : Le long du Pipeline de l'Amitié. Le pipeline était un réseau pétrolier entre les pays du bloc socialiste. A la recherche de ces peintres en herbe, je suis à la fois l'enquêtrice et la chroniqueuse de la réalité d'hier et d'aujourd'hui. Anna Steinbach

Memento

De Jean-Max Peteau

31min39

La comédienne qui interprète Lady MacBeth de Shakespeare entre en scène. Elle reste sans voix, panique. Le plateau est envahi de brume, elle est prise dans un tourbillon et bascule dans un trou de mémoire.

Hier encore

Rima Samman

57min15

Simon Tabet est un libanais qui vit en Amérique. Il vient en France car son ami Georges a entendu parler d'une Nirane Tabet qui a perdu sa famille pendant la guerre du Liban qui a débuté en 1975. La jeune femme vit à Paris et serait probablement la soeur de Simon portée disparue lors du massacre qui a décimé tout le reste de sa famille au début de la guerre. Georges et Simon se rendent à l'ambassade du Liban qui les aide à retrouver la trace de la seule Nirane Tabet qui vit en France.

Génocide Genocide / L'Histoire du peuple juif au XXème siècle (Vol.2)

De Arnold Schwartzman

1h20min08

"Génocide" raconte l'histoire de millions d'hommes, de femmes et d'enfants soumis à la "solution finale" des nazis et fait partie du fond documentaire du Centre Simon Wiesenthal. Le film fait appel à des images et vidéos d’archives ainsi qu’à des récits de vie de ces gens ordinaires tombés dans les mailles du filet nazi.  "Génocide" présente la communauté et la culture juives dans l’Europe d’avant-guerre. Le film se penche sur les victimes de la Shoah, sur une génération d’enfants juifs qui n’a jamais atteint l’âge adulte, sur des héros qui ont lutté, parfois à mains nues, sur des hommes et des femmes dans les camps de la mort et des ghettos qui ont résisté grâce à la foi et au courage comme Raoul Wallenberg, dont les actes héroïques ne seront jamais oubliés. La montée de l’antisémitisme, des périodes bibliques au nazisme, est décrite par Orson Welles et Elizabeth Taylor. Le récit poignant qu’ils nous livrent sur la douleur et l’héroïsme individuels ne peut que toucher et interpeller chacun d’entre nous. Traduit en 15 langues, le film a déjà été vu par des dizaines de millions de personnes dans le monde entier.   Ce film est issu de la collection "Les films du Centre Simon Wiesenthal"

Ensuite, ils ont vieilli

De Sebastien Louis

20min11

Dans la salle de repos d’une maison de retraite, tout est calme... Quelques vieilles personnes sont assises en silence : peau ridée, mains tremblantes, regards perdus dans le vide. Certains se mettent à parler, comme pour eux mêmes. Ils récitent des monologues extraits de pièces de Shakespeare. Ils parlent d’amour, d’effroi face à la mort, de l’inanité de nos destinées... Autour d’eux, la vie de la maison de retraite continue, au rythme ralenti de la vieillesse. « Ensuite ils ont vieilli » est une évocation du crépuscule de la vie.

On Rubik's road Pa Rubika celu

Laila Pakalnina

29min59

Une piste cyclable, des passants qui vont, viennent et reviennent. Une Histoire avec un grand "H", qui entre appartenance à la grande Russie voisine et indépendance nationale balbutie tant et plus.... Une réflexion universelle sur le rapport à la mémoire et à la nation, basée sur la subjectivité du regard de cete réalisatrice aussi atypique qu'attachante, et déjà remarquée dans les plus grands festivals de cinéma, de Cannes à Venise...

A l'Est de moi

Bojena Horackova

1h20min39

2008, une femme traverse en train les ex-pays "de l'Est", direction Moscou, ce Moscou qui la hante et sans lequel elle n'aurait jamais quitté son pays, quand les chars étaient encore là, et la liberté, ailleurs, à l'Ouest... Elle parle avec les gens qu'elle rencontre, au gré des gares et des paysages enneigés, et des bribes de son passé ressurgissent : au début des années 80, Marta quitte Prague pour Paris.C'est l'époque du Palace, de la drogue, tout est bon pour gagner un peu d'argent, le strip-tease, les hommes de passage.Dans le nouvel Est, tous parlent aussi de grands départs, les filles surtout. Mais Marta n'est plus ici : Ceux qui sont partis autrefois n'ont pas leur place dans ce nouvel Est...