Livres

Livres

Le drôle de chat qui mord

Ce document est en accès libre.
 

Résumé

Quelle est cette ombre triste et glacée ? Installée dans la maison, dans la clairière, dans la forêt ? À côté du champ d'orge et de blé ? Un jeune couple amoureux s’installe dans un grand pré, au bord d’une forêt. Ils labourent et coupent du bois pour construire la maison qui abritera l’enfant qu’elle porte. Ils sont heureux. Malheureusement, l’enfant naît mais ne vit que le temps d’une saison. Alors dans la maison, s’installe une grande ombre noire. Mais aux jours de malheur, succèdent les jours de bonheur avec l’arrivée d’autres enfants. L’ombre se fait plus discrète, ainsi va la vie !

Destiné aux 9-10 ans

Mots-clés

Genre
 
Editeur
 
Mis en ligne
22/02/2017
 
Auteurs
Pauline Sauveur - Auteur
Giovanna Gazzi - Illustration
Cécile Givernet - Narrateur/Narratrice
 
Niveau scolaire
 
Cette fonction est inactive en démo.

A1

Questions simples, environnement familier. L'étudiant peut comprendre et utiliser des expressions familières ainsi que des énoncés simples qui visent à satisfaire des besoins concrets. Il peut : se présenter ou présenter quelqu'un ; poser à une personne des questions la concernant (lieu d'habitation, relations, ce qui lui appartient...) et répondre au même type de questions ; communiquer de façon simple si l'interlocuteur parle lentement et distinctement.

B2

Compréhension courante et capacité à converser : émettre un avis, soutenir une argumentation. L'étudiant peut saisir l'essentiel d'un sujet concret ou abstrait dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il peut : communiquer avec un degré d'aisance tel qu'une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour l'un ni pour l'autre ; s'exprimer de façon claire et détaillée sur de nombreux sujets ; émettre un avis sur un sujet d'actualité ; exposer les avantages et inconvénients d'une alternative.

C1

Bonne maîtrise, expression aisée et spontanée. L'étudiant peut comprendre des textes longs et difficiles, et saisir des propos implicites. Il peut : s'exprimer spontanément sans avoir à chercher ses mots ; utiliser la langue de façon efficace dans sa vie sociale et professionnelle ; s'exprimer sur des sujets complexes de façon claire et structurée ; contrôler l'organisation, l'articulation et la cohésion du discours.